Troisième voie ?

12092021

Tribune que j’ai écris dans « Opinions radicales » du bulletin Le Radical, journal d’information des Radicaux de gauche du 77.

J’y prends position pour la création d’une troisième voie entre la sociale-démocratie et la gauche non gouvernementale.

« Nos résultats aux dernières élections locales ont montré que nous étions en manque d’alliances durables. Le parti a esquissé un début de réponse en lançant l’expérimentation d’une association fédérative avec GRS. Ce qui peut être l’occasion de constituer une troisième voie entre le PS, qui se croit de nouveau dominateur et LFI, qui est un obstacle au retour de la gauche de gouvernement, au pouvoir.

Cette troisième voie devrait pouvoir rassembler les forces de gauche qui se refusent à subir cet état de fait. Je pense au PCF, qui s’est déjà lancé dans la course présidentielle et qui vient de proposer un pacte d’engagements en vue des législatives aux autres forces de gauche, mais aussi, Génération.s, le MRC, Nouvelle Donne,…

Sous la forme d’un Forum ou d’une confédération, cette 3eme voie serait ouverte aux associations citoyennes, écologistes, sociales, dans le but de reprendre contact avec la gauche du terrain, la gauche du quotidien.

Pour nous, Radicaux de gauche, cela pourrait être l’occasion de nous faire reconnaître par des partenaires de premier plan. Mais aussi, d’apporter notre vision radicale de la société, de la laïcité, de l’Europe, de l’économie et de la République. Ce qui, malgré notre faiblesse, représente une plus-value non négligeable dans le cadre éventuel de cette 3eme voie et une aubaine pour nos « partenaires » de diversifier leurs discours et propositions.

Cette coalition, en présentant au moins 50 candidats, ce que nous ne pourrions faire seuls, nous permettra un accès, certes proportionnel à notre importance, au financement public et nous autorisera à espérer 1 à 3 sièges de députés.

Cette 3eme voie pourrait aussi permettre aux petites formations de gauche, dont la notre, de mieux appréhender leurs rapports avec les formations dominantes, au niveau local et dans les différentes strates démocratiques de notre pays.

Entre la social-démocratie, toujours tenter par le macronisme et une gauche « radicale » sous influence communautariste, il y a la place pour une gauche responsable, sociale, laïque et républicaine. »

Christophe Francois (Chessy)




Universités de la Gauche républicaine

11092021

Les Radicaux de gauche et la Gauche républicaine et socialiste organiseront les universités de la gauche républicaine, les 24,25 et 26 septembre 2021 à Marseille.




Les Radicaux de Gauche 77 demandent la mise en place d’un plan vaccinal départemental

5082021

Communiqué des LRDG77 du 4 aout 2021.

 

Avec un taux de 58% pour une 1ere dose, la Seine-&-Marne est le département d’Ile-de-France où la vaccination contre le Covid-19 est la moins pratiquée.

Certes, les Radicaux de Gauche du 77 reconnaissent et louent les efforts quotidiens que les services de santé, de la sécurité civile et certaines collectivités locales mettent en œuvre pour permettre à nos concitoyens l’accès à la vaccination.

L’instauration prochaine d’un pass-sanitaire généralisé, qu’il faille le regretter ou non, va mettre en évidence ce faible taux et exclure de nombreuses Seine-&-Marnaises et de nombreux Seine-&-Marnais de pratiques du quotidien.

C’est en premier lieu les quartiers populaires et les territoires ruraux, victimes de la fracture numérique et du manque de transports, qui vont se voir confronter à cette exclusion.

Les Radicaux de Gauche 77 demandent la mise en place d’un plan vaccinal départemental, en concertation avec les Communautés et Agglomérations, à destination de ces populations, avec prise de rendez-vous en mairie ou centre social, multiplication de centres de vaccination itinérants, organisation du suivi pour la 2eme injection, mise à disposition de moyens de transport.

Nous appelons à la mobilisation, mais aussi à la solidarité des collectivités en faveur des territoires les plus éloignés quantitativement de la vaccination, afin de permettre à un maximum de nos concitoyennes et concitoyens de se protéger du virus.

 

Christophe François – Référent Départemental – Les Radicaux de Gauche Seine & Marne




les Radicaux de Gauche du Val d’Europe proposent la mise en place d’un Passe Social

24072021

Communiqué du 24/07/2021 des LRDG du Val d’Europe

Le Parlement est en pleine discussion sur le projet de loi du gouvernement instaurant, entre autres, l’obligation pour les Françaises et les Français de disposer d’un pass sanitaire pour accéder à plusieurs fonctions de leur vie quotidienne, y compris pour certains, à un emploi.

Ce gouvernement Centriste-libéral semblant bien aimer les contraintes administratives et les contrôles en tout genre, les Radicaux de Gauche du Val d’Europe lui proposent la mise en place d’un Pass Social.

Ce pass à destination des entreprises serait basé sur la gestion sociale et environnementale de celles-ci, avec des dispositions devant mener à la totale égalité salariale Homme/Femme, à une politique d’employabilité des seniors, à la mise en place d’un plan de décarbonisation des activités, à l’intégration des handicapés, à la formation continue des salariés, au respect des droits syndicaux, à l’aménagement du temps de travail, à l’accueil des jeunes …

Ce pass donnerait aux entreprises qui l’obtiendraient, un accès aux appels d’offres des marchés publics, à tout ou partie du CICE, à des subventions publiques et à des accompagnements privilégiés à leur développement à l’international.

Grâce à ce Pass Social, les entreprises entreraient dans un cercle vertueux de dialogue social et de respect environnemental. Elles seraient alors aidées à la juste valeur de leurs actions et de leur intégration dans la société du XXIeme siècle.

 

les Radicaux de gauche – LRDG du Val d’Europe

Christophe François

Facebook : Radicaux2GaucheValdEurope / Twitter : Radicaux2Gauch1

 




Canton de Serris : mobilisons-nous contre l’extrême-droite

23062021

Communiqué des Radicaux de Gauche du Val d’Europe pour le 2eme tour des départementales sur le canton de Serris.

  »Le 1er tour des Départementales est passé. Comme prévu sur le canton de Serris, la droite est sortie en tête et est en ballotage favorable face au binôme du RN.

Les Radicaux de Gauche du Val d’Europe, fidèles en cela à leur héritage républicain, appellent les électrices et électeurs du canton à se mobiliser contre l’extrême-droite. Et, dans un même mouvement républicain, nous demandons au binôme de droite, dont les candidats sont très centrés sur le Val d’Europe, de prendre en considération les besoins des territoires ruraux du canton et de leurs habitants.

Des territoires où l’extrême-droite fait le plein de suffrages. Suffrages par lesquels, les habitantes et les habitants expriment un message que nous devons tous entendre.« 

 

les Radicaux de gauche du Val d’Europe

Christophe François

Facebook : Radicaux2GaucheValdEurope / Twitter : Radicaux2Gauch1




Avec le LRDG77, pas une voix pour l’extrême-droite.

14062021

Communiqué des Radicaux de Gauche 77 pour les départementales et régionales des 20 et 27 juin 2021

Les 20 et 27 juin 2021, les Seine-&-Marnaises et les Seine-&-Marnais sont appelés pour élire leurs Conseillers régionaux et départementaux, aujourd’hui majoritairement de droite.

Les Radicaux de Gauche ont longtemps milité pour une vraie union à gauche, afin d’être en capacité de reconquérir à la fois la Région et le Département. Malgré nos efforts, nous avons constaté que l’union ne pouvait se faire au niveau régional, où aucune liste de gauche n’est assurée de dépasser le seuil de 10%, lui assurant sa présence au 2eme tour. Quant aux départementales, la droite, bien que divisée, reste favorite face à une gauche espérant conserver ses quelques sièges.

Ne voulant pas participer à la pseudo union régionale et n’ayant pu insuffler un vrai esprit de conquête à la gauche départementale, Les Radicaux de Gauche 77 ont décidé de soutenir aucune liste ou candidature pour ces élections.

De plus, Les Radicaux de Gauche 77 connaissent la maturité des électrices et des électeurs de Seine-&-Marne et savent qu’ils n’ont pas besoin de consignes de vote.

Cependant, nous ne serions pas fidèles à notre histoire, à ce qui caractérise le radicalisme, si nous ne mettions pas en garde contre le vote d’extrême-droite..

Dans notre département, ce vote dépasse souvent les  30%, particulièrement dans les cantons ruraux, qui se vident de leurs emplois, de leurs services publics, de leurs commerces. Ils sont nombreux a être touchés et on ne peut pas dire que la majorité sortante s’en soit vraiment préoccupée. Mais, l’extrême-droite n’est pas la réponse aux problèmes de ces territoires, elle est le faux nez du capitalisme qui ruine nos économies et se contente d’attiser la haine envers les plus défavorisés, en divisant la Nation. Ses candidats ne sont que des faire-valoir de la candidature présidentielle de leur cheffe et n’apportent aucune solution en matière de transport, d’action sociale, d’emploi ou de logement.

Les Radicaux de Gauche ne se résolvent pas à voir l’extrême-droite de nouveau arbitrer ces élections et nous avons décidé d’œuvrer pour qu’aucune voix ne se porte sur ses candidats. Pour cela, nous militons pour une politique basée sur l’éducation, l’égalité des territoires, le progrès social, les services publics, l’emploi et la réindustrialisation, la laïcité, les libertés individuelles,…

Les 20 et 27 juin, avec Les Radicaux de Gauche 77, mobilisons-nous et agissons pour qu’il n’y ait pas une voix pour l’extrême-droite.

 

Christophe François – Référent Départemental – Les Radicaux de Gauche Seine & Marne







LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
le blog réactif aux imbécil... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...