Val d’Europe, la dérogation maintenue

21 10 2015

La Commission régionale de coopération intercommunale – CRCI – a maintenu, le 19 octobre dernier, le statut dérogatoire du Val d’Europe, en permettant à la future Communauté d’agglomération, de ne pas intégrer la méga-interco de Marne-la-vallée.

La CRCI, composée d’élus locaux, a en effet rejeté un amendement du nouveau Président du Conseil départemental, Jean-Jacques Barbaux (LR) prévoyant l’intégration dans la future intercommunalité de Marne-la-vallée du Val d’Europe et de Marne-et-Gondoire. L’acceptation de cet amendement aurait annulé la dérogation, chèrement acquise en début d’année, par l’ancienne majorité départementale, menée par Vincent Eblé. La manœuvre se voulait à la fois, une façon d’annuler une réussite incontestable de la gauche et un moyen d’accaparer sur l’ensemble de Marne-la-vallée, toutes les responsabilités politiques sur un ensemble de près de 350 000 habitants.

Il convient de reconnaitre que ce sont des élus de tous bords qui se sont opposés à cet amendement, qui de fait allait noyer les communes dans cette intercommunalité tentaculaire.

La dérogation du Val d’Europe ne le soustrait aux difficultés que les communes vont rencontrer dans le futur et que le refus de constitution de Commune nouvelle va amplifier. Mais, laisse la liberté aux communes, du bientôt ex-SAN, de conserver la conduite de leur développement.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
le blog réactif aux imbécil... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...