• Accueil
  • > Val d'Europe
  • > Les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe souhaitent le développement de transports doux sur l’Agglomération.

Les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe souhaitent le développement de transports doux sur l’Agglomération.

30 08 2019

Communiqué des LRDG du Val d’Europe paru sur leur page facebook. https://www.facebook.com/Radicaux2GaucheValdEurope/

Les initiatives d’usage de circulations douces se multiplient dans les villes, où les élus tentent de mettre fin aux effets conjugués du « tout-automobile » et de la pollution. Des projets comme celui de « RER Vélo » tentent de fédérer les différents collectivités sur la nécessité de créer en Ile-de-France, un grand réseau, connecté, de pistes cyclables traversant la région. Les associations, qui imaginent ce RER-V sont conscientes des difficultés qui se dressent devant la création d’un tel réseau, notamment dans le manque de coordination de collectivités parfois voisines et dans l’existence d’un tissu urbain dense et peu adapté.
Les possibilités de développement d’un tel mode de circulation seraient beaucoup plus aisées sur un territoire en plein développement. Comme le Val d’Europe. Où se construisent chaque année, des dizaines de kilomètres d’artères routières et où, une politique de mise en place de moyens alternatifs aux transports à moteur, est totalement ignorée par les élus de l’Agglomération.
Il existe déjà un réseau de voies douces. Mais, celui-ci est anarchique. Son aménagement ne semble pas avoir été pensé dans l’objectif de permettre aux Val d’Européens de se déplacer de manière douce et protégée, d’un point à un autre de l’Agglo, sans avoir à quitter ces pistes.
Les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe regrettent cet état de fait et souhaitent à partir de ce constat, voir se développer un grand réseau intégré de voies douces sur l’ensemble du Val d’Europe. Des voies sécurisées et réservées à tous moyens de déplacements non motorisés.
Dans un premier temps, nous proposons la mise en place d’un schéma local des circulations douces, au-travers d’une coordination de l’Agglo et des communes qui la composent, en y intégrant, pourquoi pas, les villes voisines.
Quelques pistes, bien sûr, déjà se dégagent. Comme achever la piste, parallèle à la rocade centrale de l’Agglo, qui en ferait une vraie artère circulaire autour du centre urbain, en liaison avec les bourgs. Des bourgs, d’où pourraient partir des pénétrantes en direction du centre urbain et des gares RER et TGV. Sans oublier, dans l’optique de l’agrandissement de l’Agglomération, de voies en direction des communes prochainement intégrées et de leurs gares SNCF. La jonction de ces pénétrantes pourraient être l’occasion de créer de grands axes nord-sud et est-ouest, afin que toutes les communes du Val d’Europe puissent être reliées par ce mode de transport. En parallèle, une politique de stationnement sécurisé, sur la base d’abonnement, pourrait être mise en place, en association avec les concessionnaires des parking publics ou les mairies.
Les Radicaux de Gauche du Val d’Europe souhaitent profiter des vastes espaces, encore à urbaniser, sur l’Agglo, pour favoriser, une politique basée sur le développement durable, et les moyens de transports doux en sont une des composantes

Les Radicaux de Gauche du Val d’Europe


Actions

Informations



Laisser un commentaire




LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
le blog réactif aux imbécil... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...