• Accueil
  • > Breves
  • > Communiqué des LRDG du Val d’Europe sur la ligne SNCF Esbly-Crécy

Communiqué des LRDG du Val d’Europe sur la ligne SNCF Esbly-Crécy

29 09 2019

Article paru sur la page facebook des Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe

 

Le dérèglement climatique nous incite à modifier nos habitudes et particulièrement, celles liées aux transports.

Dans ce sens, les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe se sont déjà exprimés sur l’intérêt des modes de transports doux sur l’Agglomération., ainsi que sur le réseau routier qui arrive, à certaines heures, à saturation, comme l’A4, la D406 et la D934.

En ce qui concerne cette dernière (et la D239, qui l’irrigue), la traversée des communes de St-Germain-sur-Morin et de Montry, qui vont rejoindre le Val d’Europe en 2020, représente une réelle difficulté pour ses riverains et ses usagers. La D934 traverse le département d’est en ouest, et permet aux habitants du Pays créçois de rejoindre le RER A, les centres d’emplois de Marne-la-vallée et bien sûr, la capitale.

Pour faire face à ce déferlement automobile, qui accompagne la hausse démographique du secteur, il existe une solution, durable. La branche de la ligne SNCF P, qui relie Esbly à Crécy-la-chapelle.

Cette branche, à condition d’aménagements, est la réponse que la SNCF et IDF-Mobilités peuvent rapidement, mettre en place. Dans les mêmes dispositions que celles qui ont donné lieu à la création de la ligne T4 en Seine-St-Denis, la ligne Esbly-Créçy peut être transformée en tram-train urbain, avec mise en place d’une ou deux haltes supplémentaires, d’un cadencement plus avantageux que celui d’un train par heure, en créant une voie d’évitement dans une gare du parcours et en veillant à la qualité du service, dont un collectif d’usagers dénonce les manquements récurrents..

Les intérêts à l’aménagement de cette ligne sont multiples. Maitriser les embarras de la circulation, désenclaver le Pays-créçois, favoriser l’activité économique et commerciale (marchés de Crécy et de St-Germain, par exemple), participer au développement touristique, relier plus aisément les lignes SNCF P et RER A. 

Les LRDG du Val d’Europe souhaitent que la Région, au-travers d’IDF-Mobilités et la SNCF puissent répondre aux attentes des populations riveraines de la D934 et à celles des usagers de cette navette, tout en participant au développement de ces territoires de manière durable.

 

tramtrain


Actions

Informations



Laisser un commentaire




LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
le blog réactif aux imbécil... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...