• Accueil
  • > Recherche : hugues rondeau

Hugues Rondeau, touché, coulé.

12092008

Le pourvoi en cassation du maire, radical UMP de Bussy-st-georges, condamné en 2007, à un mois de prison avec sursis et 5000 € d’amende, a été rejeté.

Cette condamnation faisait suite à sa mise en examen pour délit de favoritisme dans l’attribution de marchés publics. En clair, Hugues Rondeau avait détourné les régles et attribué un marché de sa commune à un ami.

Cette décision, qui le rend inéligible, ne peut faire l’objet d’appel et le Préfet de Seine & Marne devrait sous peu signifier à Hugues Rondeau sa démission d’office.

Pour le moment, il n’est pas prévu d’élection partielle à Bussy, le conseil municipal devant se réunir pour élire un nouveau maire, probablement membre de la liste Rondeau. Dans l’attente d’une envisageable démission en bloc lors de la fin de la période d’inéligibilité.

Par la même occasion, le maire de Bussy perd aussi le procès qu’il avait intenté à David Charpentier, président du PRG77.







LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
le blog réactif aux imbécil... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...