Barreau routier A4 – RN36. La réaction des Radicaux de Gauche du Val d’Europe.

5122018

Après des années de tractations entre les pouvoirs publics et la SANEF, les riverains de la D406 à Bailly-Romainvilliers vont-ils voir se solutionner les problèmes de trafic sur leur commune ?

La réaction des Radicaux de Gauche du Val d’Europe sur leur page facebook

 » Une des grandes difficultés de circulation sur le Val d’Europe semble devoir trouver une issue favorable aux habitants et aux usagers de la route de l’Agglomération.
Il s’agit de la traversée de Bailly-Romainvilliers (D406) par les automobilistes qui veulent échapper au péage de l’A4, pour rejoindre la RN36.
La SANEF, (Société des Autoroutes du Nord et de l’Est de la France) semble enfin disposée à dialoguer concrètement avec les collectivités, après que les gouvernements et les majorités départementales successifs se soient investis pour ouvrir ce dialogue.
Les Radicaux de gauche du Val d’Europe se réjouissent que l’esquisse d’une solution se dessine et souhaitent qu’à la prochaine réunion, prévue au cours du 1er trimestre 2019, la SANEF et les collectivités trouvent un accord qui permettra durablement, aux riverains de la D406 et à tous les Romainvillersois de retrouver la tranquillité et la sécurité. »




L’agglomération du Val d’Europe renonce-t-elle aux casinos, la réaction des RdG du Val d’Europe

4122018

Article vu sur la page facebook des Radicaux de Gauche du Val d’europe

 » Il y a quelques mois, les Radicaux de gauche du Val d’Europe se montraient sceptiques face au projet de l’Agglomération d’orienter l’activité du secteur vers une activité basée sur l’industrie du jeu, pour en faire le centre européen du jeu d’argent.
Aujourd’hui, ce projet semble être mis de coté, et probablement sera abandonné dans les mois à venir, tant les conditions légales et les questions foncières semblent difficiles à surmonter.
A l’époque, nous attirions l’attention des élus sur les difficultés rencontrées par les cercles de jeux parisiens, aux fréquentations douteuses. Une réserve que semblent reprendre à leur compte, des élus communautaires, répondant, surement ainsi, à l’inquiétude d’une partie de la population.
Les Radicaux de gauche comprennent et soutiennent les initiatives qui permettent de soustraire l’Agglomération au seul modèle économique lié au parc d’attractions, mais ils souhaitent que le développement du secteur se fasse en concertation avec la population et qu’il réponde avant tout à ses besoins. »




Les Radicaux de Gauche du Val d’Europe s’inquiètent d’un nouveau méga centre commercial sur le territoire

7062018

Suite à un article paru sur le site internet de l’hebdomadaire La Marne, les Radicaux de Gauche du Val d’Europe s’inquiètent de la construction sur Serris d’un nouveau méga centre commercial, sur leur page facebook.

Les Radicaux de Gauche du Val d’Europe ont déjà soulevé la question, mais la nouvelle d’un nouveau centre commercial sur Serris, concurrent de celui déjà existant, est un énième mauvais coup, et probablement le dernier, porté aux commerces de proximité de cette commune, dont le bourg se meurt. Sans oublier, d’inclure la menace sur les commerces des villes avoisinantes.

Les Radicaux de Gauche du Val d’Europe entendent rappeler que l’attrait d’un territoire réside aussi, dans la présence de commerces de proximité, qui font vivre les centre-bourgs, qui permettent aux personnes aux déplacements difficiles d’avoir accès aux commerces.

Enfin, ils sont aussi un lieu social, dans un territoire qui grandit et qui passe très vite du statut de rural à celui d’urbain.

Les Radicaux de Gauche du Val d’Europe demandent aux municipalités, ainsi qu’à l’Agglomération, de prévoir rapidement un plan de sauvegarde du commerce de proximité sur le territoire, avant que les localités, excentrées par rapport à la grande plateforme commerciale, ne se transforment en bourgs dortoirs fantômes.

ccvaldeu

 

 




Menaces sur le Grand Paris Express – Réaction du PRG Val d’Europe

30112017

Vu sur la page facebook du PRG du Val d’Europe. https://www.facebook.com/PRG-Val-dEurope-354092211634693/

« Le gouvernement envisage de revoir à la baisse le projet du Grand Paris Express. Pour cela, il prévoit de reculer la date de mise en fonction de portions de lignes, voire d’en supprimer, tout simplement, la construction. Les lignes menacées (15-16-17-18), toutes situées en périphérie de l’agglomération, sont principalement celles qui doivent servir à désenclaver des territoires entiers de la région Ile-de-France, sur lesquels vivent, travaillent et se déplacent, des centaines de milliers de Franciliens.
Le PRG du Val d’Europe regrette vivement, l’orientation prise par le gouvernement. Une orientation qui marquerait, si, elle était confirmée, un recul certain dans l’aménagement du territoire francilien, en favorisant de nouveau l’hyper-centre, mettrait un coup d’arrêt à la nécessaire lutte contre la pollution et oublierait les habitants périphériques de la région, qui chaque jour, font le trajet banlieue-banlieue pour travailler. »

prgvd

 

gpe

 

 

 

 




Val d’Europe, position du PRG sur des projets de casinos.

8042017

Réaction du Parti Radical de gauche du Val d’Europe, parue sur sa page Facebook PRG Val d’Europe,  sur l’idée de la communauté d’agglomération, dirigée par la droite, d’implanter des casinos sur le site.

« Les élus de l’agglomération du Val d’Europe veulent-ils transformer le territoire en un Las Vegas européen ? Curieuse idée qu’ont là, nos élus, LR et UDI. La réglementation est très stricte et on peut se demander si le Val d’Europe répond à toutes les conditions en nombre de population ou de rayonnement culturel. Les maires du secteur, attendent-ils d’une éventuelle victoire des candidats de droite, François Fillon ou Emmanuel Macron, un allègement des conditions d’exploitation.
Pour leur part, les Radicaux de gauche du Val d’Europe seront se montrer attentifs quant à ce projet et aux conditions de sa réalisation.
La récente actualité des cercles de jeux parisiens, montre combien est tumultueuse leur histoire et la convoitise qu’ils suscitent. »

casino

L’article original est issu du journal La Marne: Le Val d’Europe mise sur cinq casinos




Val d’Europe – Referendum du 27 septembre 2015

11092015

3991336148752

Le Préfet de Seine & Marne a décidé d’organiser un référendum sur l’avenir du Val d’Europe. La date retenue est le 27 septembre 2015. Les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 18h.

La question à laquelle les habitants des 5 communes, Bailly-Romainvilliers, Chessy, Coupvray, Magny-le-hongre et Serris, devront répondre, est la suivante :

Souhaitez-vous la transformation du SAN du Val d’Europe en Commune nouvelle ?

En raison de l’absence d’unanimité entre les communes, 4 Conseils municipaux sur 5 se sont exprimés en faveur de la Commune nouvelle, le Préfet est légalement, dans l’obligation de procéder à l’organisation d’un référendum, afin que la population du Val d’Europe décide de l’avenir à donner aux communes.

Les électeurs appelés au vote sont tous ceux inscrits sur les listes électorales, Français et ressortissants de l’Union européenne.

Les résultats seront validés à la condition que la participation atteigne 50%.

Pour que le projet de Commune nouvelle soit validé, le Oui, doit recueillir, dans chacune des communes, la majorité des voix et au moins 25% des inscrits.

Tout autre résultat entérinera l’intégration de toutes les communes, à titre individuel, à la communauté d’agglomération, sur décision du Préfet.

Ce référendum déterminera l’avenir des 5 communes qui composent depuis 1987, le Syndicat d’Agglomération Nouvelle du Val d’Europe, et de ses plus de 30 000 habitants.

Vous trouverez, avec ce lien, la position des Radicaux de gauche du Val d’Europe : Le Val d’Europe en question – Communiqué du PRG77

 







LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
le blog réactif aux imbécil... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...