Détournement de la vocation des locations AirBnB, les LRDG du Val d’Europe réagissent.

15022021

 

Le Val d’Europe figure parmi les premières destinations touristiques européennes. Chaque année, ce sont des centaines de milliers de touristes qui trouvent un hébergement hôtelier ou résidentiel sur le territoire. Et beaucoup utilisent le site de location AirBnB.

Toutefois, la vocation de ce site a vite été détournée. Et ce sont plusieurs dizaines de logements, qui se retrouvent employés pour d’autres raisons que le tourisme ou l’hébergement de courte durée. Ainsi, en cette période de Covid et en pleine restriction de réunions, des logements sont loués pour organiser des fêtes. Une autre activité, bien plus illégale encore, la prostitution, est désormais présente sur le secteur et fait peser un réel danger sur le voisinage.

La location AirBnB avait déjà tendance à tirer les prix locatifs sur le territoire vers le haut, en raréfiant l’offre. La présence d’activités illégales va, quant à elle, diminuer la valeur des biens à vendre, comme des groupements de voisins le dénoncent.

Les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe, conscients des difficultés de l’Agglomération et des Maires à réguler l’accès à ces locations, souhaitent cependant que les élus du Val d’Europe se tournent vers les Parlementaires du secteur, dont ils sont politiquement proches pour faire évoluer la loi afin de permettre à l’intercommunalité ou aux communes d’engager des actions restrictives à l’accès de ces logements.

Les LRDG du Val d’Europe soutiendront toutes les initiatives allant dans ce sens et visant à régler les problèmes liés au détournement de l’activité première du site internet, l’accueil touristique.




La médecine de ville menacée sur le Val d’Europe

20012021

Communiqué des LRDG du Val d’Europe

En fin d’année 2020, des médecins généralistes d’Esbly ont attiré l’attention des élus  en charge de cette commune et au-delà de ceux qui dirigent l’Agglomération du Val d’Europe, sur l’avenir de l’offre médicale sur le territoire.

Les Radicaux de gauche – LRDG du Val d’Europe avaient, en septembre 2019, déjà abordé ce sujet, faisant des propositions pour faire face à la désertification médicale, ce qui peut paraitre paradoxal sur un territoire de 50 000 habitants, à la croissance démographique forte.

Aujourd’hui, nous appelons les élus en responsabilité, à prendre conscience de ce problème. Notre territoire est dynamique et en expansion, mais ce n’est pas suffisant pour faire venir de jeunes praticiens, généralistes ou spécialistes. Ceux-ci ont désormais des exigences de qualité de vie personnelles et professionnelles que leurs ainés ne recherchent plus.

Maisons de santé municipales, aides à l’implantation, support administratif aux cabinets médicaux sont des dispositions que peuvent prendre les communes, aidées par l’Agglomération, et qui sont pour elles une obligation vis-à-vis de leur population.

Les LRDG du Val d’Europe souhaitent voir notre territoire conserver une offre de médecine de ville attractive, avec pour objectifs de garantir une présence médicale proche des habitants et d’éviter que ceux-ci se tournent vers l’hôpital et les services d’urgences.

les Radicaux de gauche – LRDG du Val d’Europe

Christophe François

Facebook : Radicaux2GaucheValdEurope / Twitter : Radicaux2Gauch1




Ligne Esbly-Crécy, mise en concurrence et développement, le communiqué des LRDG du Val d’Europe

12122020

IDF Mobilités, l’organisateur des transports dans la région Ile-de-France a adopté son calendrier de mise en concurrence de lignes de bus et ferroviaires. Les premiers appels d’offres seront lancés à la mi-2021.

L’agglomération du Val d’Europe est toute particulièrement concernée, puisque la ligne Esbly-Crécy fera partie de ce premier appel.

Il est peut-être temps que l’Agglomération dont l’une des compétences est la mobilité sur le territoire se pose la question de savoir comment elle compte intégrer cette ligne, qui dessert 3 gares sur le Val d’Europe, dans un plus vaste plan de transports sur l’ensemble des 10 communes.

Pour les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe, cette ligne est une véritable alternative à l’encombrement de la D934, un lien de communication avec les territoires ruraux qui bordent notre agglomération, une correspondance précieuse avec la ligne Paris-Meaux, notamment avec la privatisation du parking d’Esbly, comme avec  l’éventuelle ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) qui devrait relier la gare RER à la gare de la ligne P. Et enfin, une réponse durable aux questions d’environnement et de pollution phonique et thermique.

tramtrain

La ligne Esbly-Crécy devrait voir croitre sa fréquentation avec le développement démographique des territoires desservis. A condition que les décideurs locaux prennent conscience de son intérêt pour les années à venir. Changement de matériel (IDFM a prévu de vendre ses rames Avanto), voies de doublement, augmentation des fréquences, ces actions ne sont pas de la compétence directe de l’Agglomération, mais elle peut faire des propositions auprès de la Région.

Les LRDG du Val d’Europe demandent à l’Agglomération d’accompagner le développement de la ligne Esbly-Crécy et de faire en sorte que la désignation d’un nouvel exploitant ne se fasse pas au détriment des Valeuropéens.

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Ligne Esbly-Crécy, mise en concurrence et développement, le communiqué des LRDG du Val d'Europe dans Le Radicalisme



Des projets de décharges de déchets aux portes du Val d’Europe !

10102020

Après Villenoy et Iles-lès-Villenoy avec Terzéo, un nouveau projet d’enfouissement de déchets est en préparation à Vignely.

Ces futures décharges de déchets du BTP, et notamment ceux qu’engendreront les travaux du Grand Paris ne disent peut-être rien à la plupart des Valeuropéens, car longtemps, l’Agglomération a été tournée vers le sud. Aujourd’hui, elle s’est étendue au nord, et c’est aux portes du Val d’Europe que ces dépôts de déchets vont voir le jour.

Ce sont des centaines de milliers de mètres cubes annuels que ces décharges vont accueillir, occasionnant la circulation de milliers de camions, détruisant des habitats ornithologiques et créant toutes sortes de pollutions. Ces projets contribueront de plus, à accentuer le caractère de décharge régionale qu’est devenue la Seine-et-Marne.

L’Agglomération du Val d’Europe ne peut rester indifférente à ces projets. Elle, qui s’enorgueillit de  préserver la qualité de vie de ses habitants, ne peut laisser s’installer à ses portes de telles opérations. L’agglomération, en tant que principal pôle de développement de l’Est francilien a une responsabilité dans la préservation de l’environnement et des conditions de vie, qui va au-delà de ses propres limites géographiques.

Et, c’est dans cette optique que les Radicaux de gauche – LRDG du Val d’Europe souhaitent que l’Agglomération prenne position contre l’installation de ces projets qui feront de son environnement immédiat de véritables poubelles industrielles.

 

les Radicaux de gauche – LRDG du Val d’Europe

Christophe François

What do you want to do ?

New mail




Val d’Europe – Le 1er tour des municipales

19032020

MUNI2020VDE

muni2020vde2

 




Municipales des 15 et 22 mars 2020 – Communiqué des LRDG Val d’Europe

9032020

 

Les Valeuropéens vont, comme l’ensemble des Françaises et Français, être appelés à voter pour les élections municipales des 15 et 22 mars 2020. A l’élection de leurs conseillers municipaux, s’ajoute, cette fois encore, la désignation des conseillers communautaires qui siégeront à l’Agglomération du Val d’Europe.

Ces élections, en raison des compétences de l’Agglomération,  vont être déterminantes pour l’avenir du territoire, qui aujourd’hui accueille déjà près de 50 000 habitants. Les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe regrettent que dans aucune des 10 communes regroupées dans l’Agglo, des listes clairement positionnées à gauche n’aient pu se constituer. A la différence de la droite, qui présente parfois plusieurs listes, la plupart progouvernementales, dans les principales communes du territoire et qui a bien compris l’importance qu’en revêt l’administration. Sans omettre d’évoquer la désignation de délégués pour les scrutins sénatoriaux, elle aussi de grande importance.

Nous, Radicaux de Gauche – LRDG, porteurs du projet d’une République laïque, démocratique et sociale, et qui plaçons le Citoyen au cœur de nos actions et propositions pour une société plus juste et plus solidaire, avons constaté, à regret, qu’aucune liste, était fondamentalement , pour ne pas dire radicalement, porteuse de valeurs communes aux nôtres.

C’est pour ces raisons, que les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe ne soutiendront aucune des listes en présence pour ces élections municipales.

Et face à cette absence des forces de progrès, pourtant attendues par une grande partie de la population, tant sur le plan local que sur des positions nationales, les LRDG du Val d’Europe appellent tous les humanistes et tous les progressistes à nous rejoindre, pour participer avec d’autres, à la reconstruction de la Gauche, sur le Val d’Europe comme sur l’ensemble du territoire national.

municipale2020







LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
le blog réactif aux imbécil... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...