La gratuité des transports en IDF, dans l’immédiat, une fausse bonne idée.

2042021

Communiqué du LRDG77

Les transports sont une des compétences majeures d’une région et en Ile-de-France, cette compétence revêt un intérêt particulier, tant le nombre de déplacements effectués y est important.

C’est à ce titre que le thème de la gratuité des transports en IDF est apparu dans le débat. Ses défenseurs en font un élément de justice sociale. Mais, les Radicaux de Gauche 77, s’ils reconnaissent la pertinence de cet argument à destination des plus démunis et des jeunes, en rejettent l’application, à tous, du moins sur les toutes prochaines années. 

La gratuité est avant tout une politique favorisant l’hyper-centre francilien, principalement Paris. Mais, elle délaisse les populations périphériques de la région (50% des déplacements en Seine-&-Marne se font en véhicules particuliers). Des territoires ignorés par la majorité sortante et dont les partisans de la gratuité prolongeraient le déclassement, faute d’investissements durables et conséquents.

Pour leur part, les Radicaux de Gauche 77 préconisent des investissements massifs pour les infrastructures du RER B, le prolongement de certaines missions du RER E jusqu’a Meaux, l’électrification rapide de la ligne P jusqu’à la Ferte-Milon, l’amélioration des dessertes de la ligne D, la construction de nombreux parkings relais sécurisés et publics pour  voitures et vélos en liaison avec les gares SNCF ou routières, la multiplication de transports publics et novateurs dans tous les territoires du département, la mise à niveau de toutes les gares du 77 pour l’accès des handicapés, la construction de centaines de kms de pistes cyclables sécurisées, l’aide à l’achat de véhicules « verts », une coopération renforcée avec les régions voisines pour multiplier les arrêts de TER, auxquels s’ajoute un changement de gouvernance d’IDFMobilités, l’abandon du CDG Express et un retour de l’humain dans les petites gares.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle démontre que les besoins financiers pour augmenter la qualité des transports en Ile-de-France sont énormes et que l’enjeu ne saurait se résumer en « gratuité / non-gratuité » malgré l’importance de ce sujet. La gratuité sur les prochaines années dégraderait la qualité de transport et réduirait les investissements, à moins d’en reporter le financement sur l’impôt. 

Les Radicaux de Gauche 77 ne sauraient dans ce cas soutenir ou appeler à voter pour des listes régionales qui préconiseraient l’abandon d’une large frange de la population francilienne et refuseraient toute ambition dans le développement des transports publics dans toute l’Ile-de-France

transportsIDF-LRDG77




Menaces sur le Grand Paris Express – Réaction du PRG Val d’Europe

30112017

Vu sur la page facebook du PRG du Val d’Europe. https://www.facebook.com/PRG-Val-dEurope-354092211634693/

« Le gouvernement envisage de revoir à la baisse le projet du Grand Paris Express. Pour cela, il prévoit de reculer la date de mise en fonction de portions de lignes, voire d’en supprimer, tout simplement, la construction. Les lignes menacées (15-16-17-18), toutes situées en périphérie de l’agglomération, sont principalement celles qui doivent servir à désenclaver des territoires entiers de la région Ile-de-France, sur lesquels vivent, travaillent et se déplacent, des centaines de milliers de Franciliens.
Le PRG du Val d’Europe regrette vivement, l’orientation prise par le gouvernement. Une orientation qui marquerait, si, elle était confirmée, un recul certain dans l’aménagement du territoire francilien, en favorisant de nouveau l’hyper-centre, mettrait un coup d’arrêt à la nécessaire lutte contre la pollution et oublierait les habitants périphériques de la région, qui chaque jour, font le trajet banlieue-banlieue pour travailler. »

prgvd

 

gpe

 

 

 

 




Régionales 2015 : le projet de Claude Bartolone

22102015

Ce jeudi 22 octobre 2015, Claude Bartolone, candidat à la Présidence de la région Ile-de-France présentait son projet pour les Franciliennes et les Franciliens.

Vous pouvez retrouver ce projet sur le lien ci-joint : Une Ile-de-France humaine

CR6JBNEWsAAkIPi.jpg large

La liste de rassemblement de Claude Bartolone est soutenue par le Parti radical de gauche au-travers de ses candidats présents sur les listes « Une Ile-de-France humaine ».

Retrouvez les contributions des Radicaux de gauche sur le site Energie Francilienne

enjfr

 

En Seine-et-Marne, le candidat PRG est Mohammed Yenbou, président du PRG77.







LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
le blog réactif aux imbécil... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...