Troisième voie ?

12092021

Tribune que j’ai écris dans « Opinions radicales » du bulletin Le Radical, journal d’information des Radicaux de gauche du 77.

J’y prends position pour la création d’une troisième voie entre la sociale-démocratie et la gauche non gouvernementale.

« Nos résultats aux dernières élections locales ont montré que nous étions en manque d’alliances durables. Le parti a esquissé un début de réponse en lançant l’expérimentation d’une association fédérative avec GRS. Ce qui peut être l’occasion de constituer une troisième voie entre le PS, qui se croit de nouveau dominateur et LFI, qui est un obstacle au retour de la gauche de gouvernement, au pouvoir.

Cette troisième voie devrait pouvoir rassembler les forces de gauche qui se refusent à subir cet état de fait. Je pense au PCF, qui s’est déjà lancé dans la course présidentielle et qui vient de proposer un pacte d’engagements en vue des législatives aux autres forces de gauche, mais aussi, Génération.s, le MRC, Nouvelle Donne,…

Sous la forme d’un Forum ou d’une confédération, cette 3eme voie serait ouverte aux associations citoyennes, écologistes, sociales, dans le but de reprendre contact avec la gauche du terrain, la gauche du quotidien.

Pour nous, Radicaux de gauche, cela pourrait être l’occasion de nous faire reconnaître par des partenaires de premier plan. Mais aussi, d’apporter notre vision radicale de la société, de la laïcité, de l’Europe, de l’économie et de la République. Ce qui, malgré notre faiblesse, représente une plus-value non négligeable dans le cadre éventuel de cette 3eme voie et une aubaine pour nos « partenaires » de diversifier leurs discours et propositions.

Cette coalition, en présentant au moins 50 candidats, ce que nous ne pourrions faire seuls, nous permettra un accès, certes proportionnel à notre importance, au financement public et nous autorisera à espérer 1 à 3 sièges de députés.

Cette 3eme voie pourrait aussi permettre aux petites formations de gauche, dont la notre, de mieux appréhender leurs rapports avec les formations dominantes, au niveau local et dans les différentes strates démocratiques de notre pays.

Entre la social-démocratie, toujours tenter par le macronisme et une gauche « radicale » sous influence communautariste, il y a la place pour une gauche responsable, sociale, laïque et républicaine. »

Christophe Francois (Chessy)




Universités de la Gauche républicaine

11092021

Les Radicaux de gauche et la Gauche républicaine et socialiste organiseront les universités de la gauche républicaine, les 24,25 et 26 septembre 2021 à Marseille.




La position des Radicaux de Gauche du VDE sur le canton d’Ozoir-la-Ferriere

26052021

Le Val d’Europe a la particularité de voir les communes qui le composent réparties sur 2 cantons. Et comme nous l’avons fait pour le canton de Serris, nous voulons indiquer notre position quant aux prochaines élections départementales sur le canton d’Ozoir, auquel le découpage électoral a assigné Villeneuve-le-Comte et Villeneuve-St-Denis.

Ces 2 communes, même si l’influence du Val d’Europe commence à se faire sentir, ont encore gardé un visage très rural. Et, comme la plupart des communes rurales du département, elles sont ancrées à droite, à l’instar du reste du canton. En 2015, ce dernier avait vu s’affronter en duel de 2eme tour, les candidats UMP et FN, arrivés en tête avec plus de 30% pour chacune des listes. La gauche, avait aussi fait + de 30%, mais elle était divisée.

Cette année, un liste Divers-gauche figure seule en lice pour ce 1er tour, alors que l’extrême-droite part divisée. C’est une occasion pour la gauche d’être présente au 2nd tour. Et de reprendre électoralement pied dans ce canton. Une occasion d’être présente, pas de gagner. Si le canton avait été gagnable, ce sont les Socialistes qui y seraient allés.

Faute d’accord, malheureusement, les Radicaux de Gauche n’apporteront pas leur soutien à cette liste divers-gauche. Un accord, ce n’est pas seulement des places, c’est aussi le partage d’idées et l’insertion de celles-ci dans un programme. Nous étions prêts à contribuer à l’union, d’autres en ont décidé autrement.

Nous savons que le département ne basculera pas à gauche, même si celle-ci peut espérer gagner quelques sièges.  Notre priorité, en tant que force de progrès, est de restaurer un espace politique républicain, loin de la haine et du nationalisme rance, que nous ne confondons pas avec le patriotisme, prônés par un RN, qui ne saura pas répondre aux besoins de la population de notre département, en matière d’emplois, de transports ou d’actions sociales.

Comme pour le canton de Serris, nous lançons un appel au vote républicain. Eliminons le RN dès le 1er tour. Rendons à la Seine-&-Marne son espace républicain.

 

les Radicaux de gauche du Val d’Europe

Christophe François

Facebook : Radicaux2GaucheValdEurope / Twitter : Radicaux2Gauch1




La position des Radicaux de Gauche sur le canton de Serris

23052021

Les 20 et 27 juin 2021, les électrices et les électeurs du canton de Serris vont être appelés à élire leurs Conseillers départementaux.

Le Département est un échelon important dans la vie quotidienne des habitants de la Seine-&-Marne. Son action recouvre l’aide sociale, l’enseignement, la culture, l’aménagement du territoire, l’emploi, les transports, l’aide aux communes ou bien encore, la sécurité incendie. Très souvent méconnues, ses interventions ont un impact très important sur nos vies.

Le canton de Serris est particulier, il est partagé entre une zone très dense et peuplée, principalement sur le Val d’Europe (hormis Villeneuve-le-Comte et Villeneuve-st-Denis, qui se trouvent sur le canton d’Ozoir) et une partie rurale et agricole très prononcée, à l’est du Grand Morin.

Electoralement, le canton est à droite, partagé entre un vote de droite modérée sur le Val d’Europe et un vote FN, très prononcé en 2015, sur sa partie rurale, comme sur tous les territoires de l’est départemental. La gauche étant depuis longtemps absente des seconds tours cantonaux. Et ce sera encore le cas pour 2021, le choix proposé aux électrices et électeurs se résumera à 2 listes de centre-gauche ou droit qui se disputeront l’électorat centriste, 1 liste de droite et une liste RN.

Les Radicaux de Gauche du Val d’Europe, considérant que les électeurs sont matures et n’attendent pas de consignes de vote, n’appelleront pas à voter pour une ou l’autre liste. Mais, en tant que parti républicain, nous ne pouvons nous résoudre à ce que le RN réitère des scores de + 30%, comme en 2015. Le RN, dont les dirigeants font l’objet d’enquêtes pour détournement d’argent public, ne diffuse que de la haine envers les plus défavorisés tout en étant le faux nez du capitalisme, qui ruine nos économies. Le RN ne répond pas aux attentes de ceux qui votant pour lui, espèrent voir s’améliorer leur vie.

Ne pas voter RN, c’est se donner le choix pour un second tour républicain.

Et ce choix, les Radicaux de Gauche du Val d’Europe vous  invitent à le partager avec eux.

 

les Radicaux de gauche du Val d’Europe

Christophe François

Facebook : Radicaux2GaucheValdEurope / Twitter : Radicaux2Gauch1




Le tribunal judiciaire de Paris donne raison aux Radicaux de Gauche – communiqué national

21022021

 

What do you want to do ?

New mail

152765384_10224987837820738_7423005593412756381_n



Détournement de la vocation des locations AirBnB, les LRDG du Val d’Europe réagissent.

15022021

 

Le Val d’Europe figure parmi les premières destinations touristiques européennes. Chaque année, ce sont des centaines de milliers de touristes qui trouvent un hébergement hôtelier ou résidentiel sur le territoire. Et beaucoup utilisent le site de location AirBnB.

Toutefois, la vocation de ce site a vite été détournée. Et ce sont plusieurs dizaines de logements, qui se retrouvent employés pour d’autres raisons que le tourisme ou l’hébergement de courte durée. Ainsi, en cette période de Covid et en pleine restriction de réunions, des logements sont loués pour organiser des fêtes. Une autre activité, bien plus illégale encore, la prostitution, est désormais présente sur le secteur et fait peser un réel danger sur le voisinage.

La location AirBnB avait déjà tendance à tirer les prix locatifs sur le territoire vers le haut, en raréfiant l’offre. La présence d’activités illégales va, quant à elle, diminuer la valeur des biens à vendre, comme des groupements de voisins le dénoncent.

Les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe, conscients des difficultés de l’Agglomération et des Maires à réguler l’accès à ces locations, souhaitent cependant que les élus du Val d’Europe se tournent vers les Parlementaires du secteur, dont ils sont politiquement proches pour faire évoluer la loi afin de permettre à l’intercommunalité ou aux communes d’engager des actions restrictives à l’accès de ces logements.

Les LRDG du Val d’Europe soutiendront toutes les initiatives allant dans ce sens et visant à régler les problèmes liés au détournement de l’activité première du site internet, l’accueil touristique.







LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
le blog réactif aux imbécil... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...