Expo universelle 2025 : la position du PRG Val d’Europe

14052017

A l’occasion de la candidature de la France à l’organisation de l’Exposition universelle 2025, l’agglomération du Val d’Europe s’est portée candidate à l’accueil du Village global, le point central de cette Exposition universelle.

villageglobal

Les Radicaux de gauche du Val d’Europe, qui situent leur action au cœur du territoire expriment leur soutien conditionnel à ce projet d’envergure.

 » Notre territoire s’est porté candidat à l’accueil de l’Exposition universelle de 2025, et notamment de ce qui est appelé le « village global », qui selon les promoteurs de la candidature, devrait être le point central de l’Expo2025.
Des centaines de millions d’Euros investis, des millions de visiteurs attendus, des années de travaux d’aménagements prévues.
Si le Val d’Europe est désigné pour accueillir le « village global », il fait nul doute que notre agglomération connaîtrait une nouvelle expansion égale à l’arrivée, il y a 25 ans de Disney.
Les Radicaux de gauche du Val d’Europe voient dans la perspective de ce nouveau développement la possibilité de créer de nombreux nouveaux emplois, logements, équipements et transports publics.
Un développement que nous souhaiterions alors, durable, harmonieux et profitable à tous.
Dans ce sens, le territoire ne pourra prétendre à une telle ambition sans une participation de la population du Val d’Europe, au-travers d’une véritable concertation, créant ainsi, son adhésion active.
Une population qui serait amenée à accueillir les millions de visiteurs attendus. Puis, à gérer et à utiliser, après les 6 mois du temps de l’Exposition, l’héritage de celle-ci. « 

Vous pouvez retrouver cette prise de position sur le page facebook du PRG Val d’Europe, en cliquant sur l’image ci-dessous :

expo2025

 




Présidentielle 2017 – résultats sur le Val d’Europe

7052017

Résultats issus du site du Ministère de l’Intérieur.

Cliquez pour agrandir

Capture2t

(Résultats France sur 99.99% des suffrages)

valdeurope2t




Val d’Europe, position du PRG sur des projets de casinos.

8042017

Réaction du Parti Radical de gauche du Val d’Europe, parue sur sa page Facebook PRG Val d’Europe,  sur l’idée de la communauté d’agglomération, dirigée par la droite, d’implanter des casinos sur le site.

« Les élus de l’agglomération du Val d’Europe veulent-ils transformer le territoire en un Las Vegas européen ? Curieuse idée qu’ont là, nos élus, LR et UDI. La réglementation est très stricte et on peut se demander si le Val d’Europe répond à toutes les conditions en nombre de population ou de rayonnement culturel. Les maires du secteur, attendent-ils d’une éventuelle victoire des candidats de droite, François Fillon ou Emmanuel Macron, un allègement des conditions d’exploitation.
Pour leur part, les Radicaux de gauche du Val d’Europe seront se montrer attentifs quant à ce projet et aux conditions de sa réalisation.
La récente actualité des cercles de jeux parisiens, montre combien est tumultueuse leur histoire et la convoitise qu’ils suscitent. »

casino

L’article original est issu du journal La Marne: Le Val d’Europe mise sur cinq casinos




Le PRG Val d’Europe sur Facebook

4122016

Lancement de la page Facebook des Radicaux de gauche de l’agglomération du Val d’Europe, qui regroupe les communes de Magny-le-hongre, Bailly-Romainvilliers, Coupvray, Chessy et Serris.

Cette page traitera de politique nationale et locale et vous permettra d’y apporter des commentaires. Vous pouvez nous rejoindre en suivant ce lien : https://www.facebook.com/PRG-Val-dEurope-354092211634693/

1

 




Val d’Europe, la dérogation maintenue

21102015

La Commission régionale de coopération intercommunale – CRCI – a maintenu, le 19 octobre dernier, le statut dérogatoire du Val d’Europe, en permettant à la future Communauté d’agglomération, de ne pas intégrer la méga-interco de Marne-la-vallée.

La CRCI, composée d’élus locaux, a en effet rejeté un amendement du nouveau Président du Conseil départemental, Jean-Jacques Barbaux (LR) prévoyant l’intégration dans la future intercommunalité de Marne-la-vallée du Val d’Europe et de Marne-et-Gondoire. L’acceptation de cet amendement aurait annulé la dérogation, chèrement acquise en début d’année, par l’ancienne majorité départementale, menée par Vincent Eblé. La manœuvre se voulait à la fois, une façon d’annuler une réussite incontestable de la gauche et un moyen d’accaparer sur l’ensemble de Marne-la-vallée, toutes les responsabilités politiques sur un ensemble de près de 350 000 habitants.

Il convient de reconnaitre que ce sont des élus de tous bords qui se sont opposés à cet amendement, qui de fait allait noyer les communes dans cette intercommunalité tentaculaire.

La dérogation du Val d’Europe ne le soustrait aux difficultés que les communes vont rencontrer dans le futur et que le refus de constitution de Commune nouvelle va amplifier. Mais, laisse la liberté aux communes, du bientôt ex-SAN, de conserver la conduite de leur développement.




Val d’Europe – Referendum du 27 septembre 2015

11092015

3991336148752

Le Préfet de Seine & Marne a décidé d’organiser un référendum sur l’avenir du Val d’Europe. La date retenue est le 27 septembre 2015. Les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 18h.

La question à laquelle les habitants des 5 communes, Bailly-Romainvilliers, Chessy, Coupvray, Magny-le-hongre et Serris, devront répondre, est la suivante :

Souhaitez-vous la transformation du SAN du Val d’Europe en Commune nouvelle ?

En raison de l’absence d’unanimité entre les communes, 4 Conseils municipaux sur 5 se sont exprimés en faveur de la Commune nouvelle, le Préfet est légalement, dans l’obligation de procéder à l’organisation d’un référendum, afin que la population du Val d’Europe décide de l’avenir à donner aux communes.

Les électeurs appelés au vote sont tous ceux inscrits sur les listes électorales, Français et ressortissants de l’Union européenne.

Les résultats seront validés à la condition que la participation atteigne 50%.

Pour que le projet de Commune nouvelle soit validé, le Oui, doit recueillir, dans chacune des communes, la majorité des voix et au moins 25% des inscrits.

Tout autre résultat entérinera l’intégration de toutes les communes, à titre individuel, à la communauté d’agglomération, sur décision du Préfet.

Ce référendum déterminera l’avenir des 5 communes qui composent depuis 1987, le Syndicat d’Agglomération Nouvelle du Val d’Europe, et de ses plus de 30 000 habitants.

Vous trouverez, avec ce lien, la position des Radicaux de gauche du Val d’Europe : Le Val d’Europe en question – Communiqué du PRG77

 







LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
le blog réactif aux imbécil... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...