Val d’Europe – Le 1er tour des municipales

19032020

MUNI2020VDE

muni2020vde2

 




Municipales des 15 et 22 mars 2020 – Communiqué des LRDG Val d’Europe

9032020

 

Les Valeuropéens vont, comme l’ensemble des Françaises et Français, être appelés à voter pour les élections municipales des 15 et 22 mars 2020. A l’élection de leurs conseillers municipaux, s’ajoute, cette fois encore, la désignation des conseillers communautaires qui siégeront à l’Agglomération du Val d’Europe.

Ces élections, en raison des compétences de l’Agglomération,  vont être déterminantes pour l’avenir du territoire, qui aujourd’hui accueille déjà près de 50 000 habitants. Les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe regrettent que dans aucune des 10 communes regroupées dans l’Agglo, des listes clairement positionnées à gauche n’aient pu se constituer. A la différence de la droite, qui présente parfois plusieurs listes, la plupart progouvernementales, dans les principales communes du territoire et qui a bien compris l’importance qu’en revêt l’administration. Sans omettre d’évoquer la désignation de délégués pour les scrutins sénatoriaux, elle aussi de grande importance.

Nous, Radicaux de Gauche – LRDG, porteurs du projet d’une République laïque, démocratique et sociale, et qui plaçons le Citoyen au cœur de nos actions et propositions pour une société plus juste et plus solidaire, avons constaté, à regret, qu’aucune liste, était fondamentalement , pour ne pas dire radicalement, porteuse de valeurs communes aux nôtres.

C’est pour ces raisons, que les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe ne soutiendront aucune des listes en présence pour ces élections municipales.

Et face à cette absence des forces de progrès, pourtant attendues par une grande partie de la population, tant sur le plan local que sur des positions nationales, les LRDG du Val d’Europe appellent tous les humanistes et tous les progressistes à nous rejoindre, pour participer avec d’autres, à la reconstruction de la Gauche, sur le Val d’Europe comme sur l’ensemble du territoire national.

municipale2020




Le 49-3, une atteinte à la démocratie – Communiqué des LRDG du Val d’Europe

1032020

Le gouvernement vient de couper court au débat sur la loi réformant les retraites. Il engage sa responsabilité devant l’Assemblée nationale. Les oppositions lui répondent, naturellement, par le dépôt d’une ou plusieurs motions de censure.

Devant la levée de boucliers des oppositions, et notamment de la gauche, la majorité, avec ses éléments de langage,  répond par le nombre d’utilisations de cette procédure par les gouvernements précédents. Principalement, celui de Michel Rocard, entre 1988 et 1991. Il faut rappeler que Michel Rocard ne disposait à l’époque que d’une majorité relative et qu’il était sous la menace d’une censure à chacun de ses engagements de responsabilité. Ce qui est loin d’être le cas par la majorité macroniste, pléthorique et obéissante.

Surtout comparer l’utilisation de cette procédure au cours des années Rocard et celle d’aujourd’hui est la preuve que la majorité n’a rien compris au désir de démocratie de la France des années 2020.

Notre nation a évolué en 30 ans. Elle a le désir d’une république partagée, ouverte et démocratique. Le contraire de ce que les dirigeants En Marche qui nous gouvernent, veulent en faire.

En effet, ils s’imaginent la start up nation, à la pointe du progrès, mais ils ne sont en fait que la France de l’ORTF. Ils pensent être une jeune génération triomphante, mais ils ont l’esprit vieux, la vue basse et ils pensent moderniser la France en lui appliquant de vieilles recettes, comme celles de la révolution libérale des années 70.

Cet article 49 alinéa 3 de la Constitution leur va tellement bien. Un article rétrograde, antidémocratique, destiné à faire taire, hier la majorité, aujourd’hui, l’opposition. Un article qui permet à une majorité de nier les droits du Parlement et ceux des Français. Une majorité, LREM, UDI et AGIR, qui en se réfugiant derrière ce terrible article, refuse de comprendre ce que devrait être une démocratie des années 2020. Une majorité, qui par son origine sans doute, trahit, ce pour quoi, elle a été amenée à gouverner ce pays.

Les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe condamnent fermement l’utilisation du 49-3 pour un texte aussi important que celui qui réforme les retraites et appellent les Françaises et les Français à sanctionner les auteurs et complices de cet acte antidémocratique, par leur vote, lors des toutes prochaines municipales

Pour les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe

Christophe François

(antidémocratique 493)

 




Les Radicaux de Gauche du Val d’Europe sur les réseaux sociaux

13012020

Retrouvez les Radicaux de Gauche du Val d’Europe sur leur page facebook Radicaux2GaucheValdEurope et sur twitter : @Radicaux2Gauch1

header20201




Maisons France Services, avons-nous déjà pas assez perdu de temps ?

9012020

Communiqué du LRDG – Val d’Europe  sur les Maisons France Services.

Lors du Grand Débat, qu’avait organisé le gouvernement, avec le Président de la République en grand bateleur, il avait été question de rapprocher les Français de leurs administrations. Le principe était alors  de lutter contre la désertification des territoires ruraux et peri-urbains et de faciliter l’accès aux services publics par les habitants de ces zones, délaissées par les arbitrages budgétaires des gouvernements successifs. Ceci devait être fait par l’installation généralisée de Maisons France Service (MFS).

En Seine-&-Marne, où des cantons et des quartiers entiers sont laissés à leur sort, d’où disparaissent les services de l’Etat (Poste, CAF, Trésorerie, Pôle emploi ou autres agences nationales), seules 3 villes ont été choisies pour recevoir les MFS du 77. Il faut bien le reconnaitre que c’est assez peu pour le plus grand département d’Ile-de-France.

Les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe considèrent qu’au moins une de ces MFS devrait être implantée, dès cette année, dans chaque intercommunalité du département.

L e Val d’Europe y compris. L’Agglomération est en plein développement et les rapports entre ses habitants et les services publics ne sont pas aisés. Certes, il existe une Maison des Services Publics, sur le centre urbain, mais que nous considérons sous-employée et méconnue, malgré la présence de Pôle Emploi et de quelques services sous forme de permanences. La hausse du nombre d’habitants sur le territoire, principalement due aux arrivées de populations extérieures à l’Agglomération, mériterait une réponse à la hauteur de ce défi démographique.

Les LRDG du Val d’Europe souhaitent que l’Etat réponde aux attentes des habitants du Département et, plus particulièrement à celles des Valeuropéens, en installant rapidement de nouvelles MFS, y compris sur le territoire de notre Agglomération.

 

Facebook : Les Radicaux de gauche – Val d’Europe

Twitter : @Radicaux2Gauch1

(mfs communiqué - 07)




ADP : 1 000 000 de signatures. Continuons !!

7122019

ADP1M







LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
le blog réactif aux imbécil... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...