Aménagement du territoire, enfin de bonnes nouvelles !

6032021

En ces tristes temps, où la moindre bonne nouvelle est pour nous tous une éclaircie dans un ciel bien gris, les Radicaux de gauche du Val d’Europe en relèvent deux, qui concernent l’aménagement du territoire de notre agglomération et qui s’inscrivent dans une optique de lutte pour l’environnement et contre la pollution.

Tout d’abord, le projet de Bus en site propre devant relier la gare SNCF d’Esbly à l’hôpital de Marne-la-vallée entre dans une phase plus active, après l’approbation par IDF Mobilités du schéma de principe et du dossier d’enquête d’utilité publique, ouvrant la voie à l’enquête d’utilité publique, puis à la déclaration d’utilité publique. Les travaux étant toujours prévus pour 2026-2027. Les Radicaux de gauche du Val d’Europe sont très attachés à ce projet, qu’ils considèrent comme structurant pour l’Agglomération, dans son axe nord-sud, en favorisant les déplacements et l’unité territoriale du Val d’Europe. En liaison directe avec la ligne P SNCF, sa branche Esbly -Crécy et le RER A, cette nouvelle ligne particulière de bus sera au centre de liaisons de transports publics à même de combattre l’augmentation du trafic routier sur le territoire.

Autre nouvelle d’importance pour les Valeuropéens, la mise en route du barreau de contournement de Bailly-Romainvilliers, qui permettra de libérer la D406, traversée sur toute sa partie nord par la circulation de voitures et de camions, désirant éviter le péage de Coutrevoult, l’un des plus proche de la capitale. Ce projet a mis 20 ans à se concrétiser et les Radicaux de gauche du Val d’Europe avaient déjà communiqué sur le sujet, en soutenant associations et élus. Aujourd’hui, le Département 77 en a confirmé la mise en route qui représentera un réel progrès dans la qualité de vie sur Bailly-Romainvilliers, aussi bien en terme de sécurité que de pollution.

Les Radicaux de gauche du Val d’Europe se montrent parfois critiques, voire sévères, avec les politiques menées dans l’Agglo, comme dans les communes. C’est normal, puisque nous n’envisageons pas le développement du territoire de la même manière. Mais, quand les décisions prises  passent par un vrai progrès pour tous et une défense concrète de l’environnement, nous n’hésitons pas à le dire et à soutenir les initiatives, d’où qu’elles viennent.

 




Le projet de Bus en site propre EVE

3032021

 

Une étape importante dans le projet de Bus en site propre entre la Gare SNCF d’Esbly et l’hôpital de Marne-la-vallée a été franchie par IDF mobilités qui a en approuvé le schéma de principe, en février 2021.
Le site internet (suivre ce lien ) permet aux ValEuropéens de s’informer et d’obtenir des réponses à leurs questions quant à ce projet qui Bus en site propre qui devrait entrer en service en 2027.
Les Radicaux de gauche du Val d’Europe suivront de près ce projet qui répond à un besoin structurant du territoire dans son axe nord-sud. Une première sur l’Agglomération.



Détournement de la vocation des locations AirBnB, les LRDG du Val d’Europe réagissent.

15022021

 

Le Val d’Europe figure parmi les premières destinations touristiques européennes. Chaque année, ce sont des centaines de milliers de touristes qui trouvent un hébergement hôtelier ou résidentiel sur le territoire. Et beaucoup utilisent le site de location AirBnB.

Toutefois, la vocation de ce site a vite été détournée. Et ce sont plusieurs dizaines de logements, qui se retrouvent employés pour d’autres raisons que le tourisme ou l’hébergement de courte durée. Ainsi, en cette période de Covid et en pleine restriction de réunions, des logements sont loués pour organiser des fêtes. Une autre activité, bien plus illégale encore, la prostitution, est désormais présente sur le secteur et fait peser un réel danger sur le voisinage.

La location AirBnB avait déjà tendance à tirer les prix locatifs sur le territoire vers le haut, en raréfiant l’offre. La présence d’activités illégales va, quant à elle, diminuer la valeur des biens à vendre, comme des groupements de voisins le dénoncent.

Les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe, conscients des difficultés de l’Agglomération et des Maires à réguler l’accès à ces locations, souhaitent cependant que les élus du Val d’Europe se tournent vers les Parlementaires du secteur, dont ils sont politiquement proches pour faire évoluer la loi afin de permettre à l’intercommunalité ou aux communes d’engager des actions restrictives à l’accès de ces logements.

Les LRDG du Val d’Europe soutiendront toutes les initiatives allant dans ce sens et visant à régler les problèmes liés au détournement de l’activité première du site internet, l’accueil touristique.




La médecine de ville menacée sur le Val d’Europe

20012021

Communiqué des LRDG du Val d’Europe

En fin d’année 2020, des médecins généralistes d’Esbly ont attiré l’attention des élus  en charge de cette commune et au-delà de ceux qui dirigent l’Agglomération du Val d’Europe, sur l’avenir de l’offre médicale sur le territoire.

Les Radicaux de gauche – LRDG du Val d’Europe avaient, en septembre 2019, déjà abordé ce sujet, faisant des propositions pour faire face à la désertification médicale, ce qui peut paraitre paradoxal sur un territoire de 50 000 habitants, à la croissance démographique forte.

Aujourd’hui, nous appelons les élus en responsabilité, à prendre conscience de ce problème. Notre territoire est dynamique et en expansion, mais ce n’est pas suffisant pour faire venir de jeunes praticiens, généralistes ou spécialistes. Ceux-ci ont désormais des exigences de qualité de vie personnelles et professionnelles que leurs ainés ne recherchent plus.

Maisons de santé municipales, aides à l’implantation, support administratif aux cabinets médicaux sont des dispositions que peuvent prendre les communes, aidées par l’Agglomération, et qui sont pour elles une obligation vis-à-vis de leur population.

Les LRDG du Val d’Europe souhaitent voir notre territoire conserver une offre de médecine de ville attractive, avec pour objectifs de garantir une présence médicale proche des habitants et d’éviter que ceux-ci se tournent vers l’hôpital et les services d’urgences.

les Radicaux de gauche – LRDG du Val d’Europe

Christophe François

Facebook : Radicaux2GaucheValdEurope / Twitter : Radicaux2Gauch1




Ligne Esbly-Crécy, mise en concurrence et développement, le communiqué des LRDG du Val d’Europe

12122020

IDF Mobilités, l’organisateur des transports dans la région Ile-de-France a adopté son calendrier de mise en concurrence de lignes de bus et ferroviaires. Les premiers appels d’offres seront lancés à la mi-2021.

L’agglomération du Val d’Europe est toute particulièrement concernée, puisque la ligne Esbly-Crécy fera partie de ce premier appel.

Il est peut-être temps que l’Agglomération dont l’une des compétences est la mobilité sur le territoire se pose la question de savoir comment elle compte intégrer cette ligne, qui dessert 3 gares sur le Val d’Europe, dans un plus vaste plan de transports sur l’ensemble des 10 communes.

Pour les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe, cette ligne est une véritable alternative à l’encombrement de la D934, un lien de communication avec les territoires ruraux qui bordent notre agglomération, une correspondance précieuse avec la ligne Paris-Meaux, notamment avec la privatisation du parking d’Esbly, comme avec  l’éventuelle ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) qui devrait relier la gare RER à la gare de la ligne P. Et enfin, une réponse durable aux questions d’environnement et de pollution phonique et thermique.

tramtrain

La ligne Esbly-Crécy devrait voir croitre sa fréquentation avec le développement démographique des territoires desservis. A condition que les décideurs locaux prennent conscience de son intérêt pour les années à venir. Changement de matériel (IDFM a prévu de vendre ses rames Avanto), voies de doublement, augmentation des fréquences, ces actions ne sont pas de la compétence directe de l’Agglomération, mais elle peut faire des propositions auprès de la Région.

Les LRDG du Val d’Europe demandent à l’Agglomération d’accompagner le développement de la ligne Esbly-Crécy et de faire en sorte que la désignation d’un nouvel exploitant ne se fasse pas au détriment des Valeuropéens.

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Ligne Esbly-Crécy, mise en concurrence et développement, le communiqué des LRDG du Val d'Europe dans Le Radicalisme



Suppressions de postes à Disneyland Paris, la réaction des LRDG du Val d’Europe

5122020

 

What do you want to do ?

New mail

Avec 17000 salariés, Disneyland Paris est de loin le 1er employeur du Val d’Europe. L’annonce récente faite par la Direction aux représentants du personnel, de procéder à l’ouverture d’une négociation menant à une rupture conventionnelle collective peut inquiéter les salariés de l’entreprise. Comme, elle doit inquiéter les autres acteurs socio-économiques et politiques du territoire, en ces temps de crise sanitaire et sociale.

La Direction de l’entreprise prévoit de réduire ses effectifs d’un millier d’emplois, en grande partie dans le domaine des spectacles, et souhaite que ces départs se fassent prioritairement sur la base du volontariat.

Les Radicaux de Gauche – LRDG du Val d’Europe soutiennent les organisations syndicales dans leur volonté de limiter les suppressions d’emplois par un redéploiement interne des salariés ou, pour ceux qui choisiraient un départ volontaire, d’être sérieusement accompagnés dans leurs démarches vers un nouveau projet professionnel.

Même, s’il semble ne pas être directement lié à la crise sanitaire que traverse notre pays, les LRDG du Val d’Europe considèrent que ce plan de suppressions de postes est un nouveau coup dur pour les habitants du territoire et pour son économie, qui largement basée sur le tourisme et l’industrie de loisirs, est aujourd’hui fortement sinistrée et mettra longtemps à se redresser financièrement et bien plus difficilement encore, humainement.

 

les Radicaux de gauche – LRDG du Val d’Europe







LIVRY SUR SEINE |
Le blog des idées non-reçue... |
le blog réactif aux imbécil... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MoDem de l'Ariège
| Bernard Ramond - Pour que v...
| la republique c'est l'arrac...